La téléréalité est-elle à bout de souffle ?


L’annonce de la fin de Koh Lanta a posé la question du modèle économique de la téléréalité. 20 millions d’euros de manque à gagner pour TF1 est actuellement le chiffre qui circule. Victime d’une certaine « primarité utra-rentable », le modèle semble aujourd’hui à bout de souffle.

Feuilleton fiction de la vie quotidienne d’anonymes (ou plus rarement de célébrités), la rentabilité de la téléréalité n’est plus à démontrer. Avec 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires d’après les échos en France, et 12 000 emplois permanents ETP, la téléréalité peut apparaître comme un très bon business. Les leaders sont actuellement Lagardère et le Néerlandais Endemol.

En France, les revenus publicitaires sont considérables : The Voice 21 millions, MasterChef 17 millions,…



Source link

Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *